• Toi fille d'Orion !cette chanson sera la première chanson terminée de l'album de Sébastien Loné!!

     

    A savoir !

    Sébastien Loné

    cette chanson sera la première

    chanson terminée de son album !!


    Travaille sur le chant de La fille d'Orion  (news)


    Voici à quoi va ressembler le Chant de la fille d'Orion. L'idée est d'être entre le chant et la déclamation. La difficulté est que ça n'est jamais pareil ... chaque mot doit être exprimé avec des intonations qui lui sont propre , qui mettent en valeur son sens et celle du texte, de l'idée qui dans le cas présent est blindée de sensualité....

    Il y a encore beaucoup de travail mais ça vient ...pour cette chanson il va vraiment falloir que je sois aussi acteur...

    Voila bonne écoute

    Sébastien Loné

     

    Toi fille d'Orion


    Refrain

    Surtout ne me dit rien
    Reste avec moi, sur ce chemin.
    Tes mains qui me caressent
    Me laissent sans voix.

    Déesse sous mes doigts,
    Dieu sous tes dix doigts,
    Tes dessous j'entrevois...
    Seigneur...

    Chic, très chics...je passe, je check?
    Ne nous emballons pas...
    Ces doigts qui glissent
    Sont maintenant si loin...
    De moi, de toi, de nous


    Ton corps si magnifique
    et ton visage elfique
    m'ont encore fait rêver...
    Tout éveillé...



    C'est sûr... mes visions de nos heures, perdues
    A tenter de conserver ce qui fut
    Nos premiers frissons,ah...nos corps tendus
    Cette tentation assouvie du plaisir
    nos peurs et nos larmes enfin consolées
    Nos envies et nos rêves décuplés
    Par cet amour sans condition
    sont toujours présentes
    Malgrès le temps
    Qui passe



    Refrain

    Surtout ne me dit rien
    Reste avec moi, sur ce chemin.
    Tes mains qui me caressent
    Me laissent sans voix.

    Déesse sous mes doigts,
    Dieu sous tes dix doigts,
    Tes dessous j'entrevois...
    Seigneur...

    Chic, très chics...je passe, je check?
    Ne nous emballons pas...
    Ces doigts qui glissent
    Sont maintenant si loin...
    De moi, de toi, de nous


    Ton corps si magnifique
    et ton visage elfique
    m'ont encore fait rêver...
    Tout éveillé...




    C'est sur cet air, cette ritournelle
    Aria de mes années les plus belles
    Toi dont le ventre fut marqué du sceau
    Des trois rois, ceinture de mes désirs
    Dénomé Mages, songes de mes nuits
    Et de mes journées si longues sans toi
    Que je te laisse à d'autres que moi

    Toi fille d'Orion,
    Dans tes chaines d'Andromède
    Mon coeurs
    A jamais
    Prisonier

    Sébastien Loné

    http://sebastienlone.musicblog.fr



    La ceinture d'Orion ou la ceinture d'Orion est un astérisme dans le constellation d'Orion . Il se compose des trois étoiles brillantes: Alnitak , Alnilam et Mintaka 


     

    Astrophotographe de la ceinture d'Orion


     

    La formation des étoiles dans la constellation d'Orion photographiée dans l'infrarouge par la NASA l ' télescope spatial Spitzer 


     

    Orion dans le 9ème siècle Aratea Leiden


    Un peu d'histoire !


    Selon le mythe, Orion était le fils de Poséidon le dieu de la mer et Euryale, fille du roi Minos de Crète


    Artémis et Orion


    Une nuit,  Artémis et Orion assis autour du feu se racontaient des histoires, Orion se tourna vers elle et dit: «Artémis, mon ami, mon croissant de lune la plus belle, je rends grâce à des Parques que nous sommes si bien remplies. L'amour que nous partageons est aussi précieux que ma vie, et je suis un meilleur homme pour que vous le sachiez. "

    "Je chéris notre amitié aussi, Orion. Tu es un brave homme et je bénis notre temps ensemble."

    Ils ont partagé une étreinte. Alors Orion se leva et dansa pour célébrer autour du feu. Artemis le suivit, et leurs cris et leurs rires résonnaient dans la forêt sombre.

    Le lendemain, Apollo, le frère d'Artémis, se promenait à travers la forêt. Il sentait un feu de camp à faible combustion, et a trouvé la clairière où Orion et Artémis étaient encore endormis. Il a vu et apprécié la beauté d'Orion , mais se mit en colère quand il a vu que Artemis était couchée avec lui. Il  supposa qu' Artemis avait également apprécié Orion de la même facon que lui ,d'homme à homme Mais il cachait sa colère, metta un masque d'amitié sur sa figue, et siffla un air vif jusqu'à ce que les deux amis se réveilla. Voyant qui faisait du bruit, ils l'ont invité à déjeuner.

    Mais l'attraction entre Apollo et Orion a pris son cours naturel, et avant la fin de l'après-midi l'homme et le dieu avaient apprécié l'ensemble des plaisirs de la virilité, à leur satisfaction mutuelle. Comme le soleil se coucher ,ils couchaient ensemble dans la joie et l'amitié tranquille. Orion a mentionné sa joie du retour d'Artémis et comment les trois d'entre eux pourraient maintenant être amis. Apollo se raidit dans la colère à la mention du nom de sa sœur, car il avait oublié sa jalousie mal informé, mais puissante.

    "Qu'est-ce encourt ta colère, mon seigneur?" demanda Orion.

    «Je suis surpris que vous interrogez mon appréhension à l'arrivée d'un autre qui aime vos faveurs."

    Orion se mit à rire qu'il puisse penser ! "Mes faveurs?" s'écriait-il. "Mais Artemis est une chaste déesse. Il n'y a rien eu entre elle et moi!, ni aucun homme. Nous sommes compagnons, mais de la chasse et de la forêt, pas de lit ou berceau. D'ailleurs, je suis un amoureux d'homme comme tu l'es."

    Apollo a vu la vérité dans ce que dit Orion. Il n'appréciait pas la réalisation de son erreur, et il s'en est pris à Orion.

    Quelques heures après qu' Apollo le quitta , Orion retrouva  Artemis dans l'obscurité, en pleurant silencieusement. Elle le réconforta, et d'entendre son histoire, le prit dans sa maison, et le laissa seul, comme c'était son souhait. Elle est retournée à sa maison dans la forêt.

    Pendant la nuit, un rêve terrible possédait Orion. Il rêvait qu'un scorpion se leva du sol de la forêt et a failli le tuer avant qu'il ne puisse se défendre. Il ne le savait pas, mais c' était Apollo qui a envoyé ce scorpion. Il rêvait qu'il ne pouvait pas frapper à travers l'armure du scorpion, quel que soit sa puissance ou diriger son orientation. Il a combattu le scorpion dans son rêve la nuit , et juste avant qu' il se réveilla, le scorpion l'avait presque piqué directement dans son cœur.

    Il se réveilla à l'aube, trempé de sueur, et soulagé que le scorpion n'était qu'un rêve, car il n'avait jamais rencontré une bête, qu'il ne pouvait pas tuer. Il sortit, espérant rencontrer Artémis et lui dire son rêve, mais en dehors de sa porte attendait le scorpion géant de son rêve, plus terrible dans la réalité que même dans son esprit. Il a combattu vaillamment, avec des flèches et son épée, mais comme dans le rêve, il ne pouvait pas percer son armure. Le scorpion l'a poursuivi jusqu'à la mer, et Orion espéra  qu'il pourrait nager loin de lui.

    Pendant ce temps, Apollo alla voir sa sœur. Elle , en colère ,lui a dit qu'elle désapprouvait le traitement infligeait de son ami. Il lui dit que c'était un homme mauvais, et qu'il s'est  enfuit à la nage, jusqu'à une île lointaine, dans l'espoir d'échapper à la colère d'Artémis.

    Personne n'échappe à la vengeance d'Artémis lorsque l'un des siens a été ravagé. Sans même prendre le temps de se renseigner, elle a attrapé son carquois et a dévalé vers la mer. Apollo suivit, et lui indiqua à quelle distance ce trouvait  la tête d'Orion, qui lui , mettait de la distance  entre lui et le scorpion. "Il est là, "dit  Apollo , debout derrière elle son visage ne pouvait  pas montrer sa trahison. Artemis arma son arc à la distance indiquée, et tua son ami. Quand il a vu que son plan avait réussi, Apollo s'est enfui. Artemis est retourné à la forêt et a trouvé Opos qui soi-disant avaient été violées. Opos n'a pas été blessé, et ne savait rien d'une attaque. Lorsque Artémis vit que la jeune fille était bien, elle a vite déduit la vérité. Elle récupéra le corps d'Orion, mais même Asclépios ne pouvait pas le faire revivre, même en appliquant des gouttes de sang de la gorgone sur les lèvres mortes du véritable ami d'Artémis. L'esprit d'Orion était déjà descendu aux champs de Asphodel.

    Artemis plaça le corps d'Orion parmi les étoiles comme un hommage à l'amitié qu'ils partageaient jadis, un rappel à tous les mortels que les hommes et les femmes jouissent d'amitiés de toutes sortes et de degré. Elle a tué le scorpion,  et l'a mis aussi dans le ciel, derrière Orion, comme un avertissement pour tout le monde sous le ciel de la trahison de ceux et celles qui sont faux à leurs amants et faux à eux-mêmes.

     Robert Graves.

     

    Daniel Seiter, en 1685 la peinture de Diane sur le cadavre d'Orion, avant qu'il ne soit placé dans les cieux


    Bisous Corine

    « Laissez-moi penser TEXTE DE RETUREAU ! ♥ GIOVANNI MARRADI - Come Back To Me♥Le clown triste ..........CC TEXTE ! Le clown se meurt de Giani Esposito, VIDEO »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Lady DarkLight Profil de Lady DarkLight
    Samedi 26 Mai 2012 à 22:52

    Coucou coco ton article est superbe j'aime beaucoup toutes ces photos

    Je suis désolée de venir si tard mais en ce moment pas trop le temps à mon blog et dur dur de me remotiver pour faire quelque chose

    Je te souhaite de passer un bon we

    à bientôt

    bisous

    2
    Karine-Steve Land Profil de Karine-Steve Land
    Mardi 22 Mai 2012 à 22:17

    Bonsoir coco, tu as réalisé là un magnifique article, même si je n'ai pas le temps de tout lire ce soir. Je passais te faire un petit coucou par ici, pour te dire que je t'ai fait un clin d'oeil ici avec tes belles images offertes, donc à l'occasion, si t'as le temps de passer mdr

    Bonne soirée. Gros bisous de tite pomme d'amour lol

    1
    fée de la forêt Profil de fée de la forêt
    Dimanche 20 Mai 2012 à 23:31

    coucou  je l'écouterai demain la il dors si il entends il ce reveille 

    bonne nuit de l'orage ça tonne  et des éclairs de plusieurs cotés 

     je vais pas pouvoir dormir

     gros bisous ma coco

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :